A toi, à qui je n'ai pas pu dire un final adieu...

Cette brutale séparation me parait injuste !

Même si tu vis encore, c'est à mes yeux,

Un dur coup que ton départ, si brusque !

 

A toi, qui fut ma partenaire de longtemps,

A toi avec qui j'ai compris ce qu'était de

Monter à cheval, toutes ces années durant...

 

Ma douce et chère amie équine, ma petite

Tête de mule préférée, ma Fjord tant aimée

Pourquoi avons nous été si brutalement séparées ?

 

A la simple pensée que je ne te reverrais jamais,

A la simple pensée que je ne pourrais plus jamais

Étancher mes larmes contre ton flanc si rassurant...

Oh tu me manques déjà, complice de mon temps !

 

Je n'irais pas voir ton box vide à cette heure,

Car trop de souvenirs heurteraient mon coeur,

Toi qui a su me toucher si profondément...

 

C'est seule que je dois continuer ma route !

J'aurais toujours un pincement de coeur

En voyant ces flots, ces photos, ce Bonheur

Qui a filé entre mes doigts, et m'a laissé en déroute !

 

Je ne saurais jamais te remercier assez, ma belle

Ponette, qui a sû me remettre sur les bons rails,

Quand dans ma vie peu s'est fallu pour que je déraille !

 

Tu ne seras jamais qu'un simple détail de ma mémoire,

Mais une partie de mon coeur s'est enfuie avec toi

Ce jour là... ce jour là où s'est achevée notre histoire !

Ce jour là... ce jour là où je rentre en peine chez moi...

 

Je n'aurais jamais assez de mots pour illustrer mon désarroi,

Celui d'une cavalière séparée de celle qui fut sa meilleure alliée...

Celui d'une jeune femme qui a vu un de ses rêves la quitter...

 

Et pourtant j'aimerais crier au ciel ma douleur !

Jeter au vent ces vers comme un appel désespéré !

Mais hélas je sais que seul le silence me répondrait...

 

Accepter cette situation imposée ne sera pas aisé,

Ton image, ces concours, ces rubans, cette complicité

Partagés ne me quitteront jamais, insensibles à l'oubli frustré,

Et c'est en pleurant que je fermerais notre livre du passé...

 

Car je dois sécher mes larmes et ouvrir un nouveau tandem,

Car oui, il y en a un autre, que tu connais, et que j'aime,

Iz Good m'aidera à accepter ton départ, Punkie, ma belle...

du même auteur...

Commentaires   

#5 sylphide 22-05-2010 20:23
Je souhaite de tout mon cœur qu'elle soit bien placée et non pas comme ça arrive trop souvent, chez le boucher... Mon dieu quelle horreur! :sad: Retrouve-là vite!
Bisous
#4 Lenia 22-05-2010 16:44
Merci Sylphide :-)
Oui elle est en retraite, mais je ne sais toujours pas où ni chez qui ! Je compte me renseigner prochainement, et je croise les doigts pour la revoir. Mais je n'ai que peu d'espoirs...
#3 sylphide 22-05-2010 16:28
Bravo, Lenia pour ce superbe hommage à ton amie. Si elle n'est partie qu'en retraite, ne peux tu pas la revoir?
#2 Lenia 21-05-2010 16:34
Merci Anona ^^
C'était une belle histoire qui s'est close mercredi 12, quand la belle Fjord est partie en retraite je ne sais où sans que je puisse être là... je porte encore de la tristesse de son absence.
C'était une belle histoire... qui s'est achevée, et que je dois clore seule... :sigh:
#1 Anona 19-05-2010 22:36
Bon Soir Lenia

Une bien jolie mais triste histoire
D'Amour entre la cavaliere et son cheval!

Un Cavalier montant son " Roméo de Miron "
Pour de merveilleuse chevauchée en forêt!

Merci pour le partage

ANONA.

Il faut s'enregistrer pour poster des ccommentaires