Des arômes souhaités à la mesure d’une nature.

Un vent léger caressant un souffle d’azur.

Le contentement de penser, sourire divin.

Parcourir le vent glissant un esprit serein.

Le dégel surprenant, le verdâtre amusant.

Les arbres frétillent, désir charmant.

L’objectivité de comprendre cette véracité.

Un spectacle silencieux, gestes charmés.

Et l’on perdure dans un calme espéré.

L’esprit se nourrit d’un renouveau accepté.

Plaisir de cheminer, un merci à la terre.

Un cadeau splendide loin des chimères.

Les oiseaux sautillent d’une joie grandiose.

La valse des amours, le partage des roses.

Loi cosmique qui continue son empressement

Dans l’espoir d’un rythme… éternellement!!!


du même auteur...

Il faut s'enregistrer pour poster des ccommentaires