Après un prélude automnal.

Tu nous as engourdi dans un froid polaire.

Le matin les oiseaux ébouriffés par une nuit glaciale.

Se forment en boule sous le courant d’air.

Sur la prairie le renard rusé.

Sous la neige cherche des campagnols.

Dans le sous bois un faon amusé.

Sur le manteau blanc, cabriole.

Dans les maisons un feu joyeux crépite.

Au coin de la cheminée Pauline prépare la marmite.

Ou des légumes et un bout de lard baignent.

En dessert elle fera une tarte aux châtaignes.

Jules dans son atelier taille des sabots de bois.

Il est minutieux et adroit.

Les enfants les yeux écarquillés le regardent faire.

Ils sont autour de lui assis parterre.

Au jardin les moineaux et serins.

Picorent les boules de graines et graisse de lins.

Dans le lointain un hibou hulule à la lune sotte.

D ans les grottes hibernent les marmottes.

Des jeunes gens font du patin sur un lac gelé.

Le grand-père les regarde amusé.

Les randonneurs en promenade en forêt.

Traque les chevreuils embusqués.

Le gentil petit lapin gambade joyeusement sur la neige.

Les chevaux du manège.

Attendent le printemps le renouveau.

Pour revoir les petites têtes blondes s’afférer dans l’enclos.

Bernard Perez.

du même auteur...

Commentaires   

#4 Bapam 22-06-2010 19:53
Merci pour tes mots plein de douceur.
Ils mettent du baume au coeur.
J'ai publié un autre sur l'été et l'automne.
A trés bientôt sur les ondes.
#3 sylphide 22-06-2010 07:57
Avec un tel poème, on se prendrait à aimer l'hiver! Pourtant, là, on aimerait bien l'été!
Merci pour ces mots agréables.
#2 Bapam 21-06-2010 20:18
Voici pout toi Scitty L'automne et l'été .

Bapam..!
#1 Scotty 21-06-2010 19:43
Voilà deux saisons très bien décrites, j'attends l'Eté et l'Automne
Amicalement
Scotty

Il faut s'enregistrer pour poster des ccommentaires