J’ai croisé hier soir une brillante demoiselle

Une rencontre – dans le noir - vive étincelle

Tu sais ? Ces moments de lumière qui volent en éclats…

Quelque chose continue de scintiller… mais… il n’est plus là

 

Des débris étoilés s’étalent et se lovent sur la rétine

Et pourtant…Il reste une marque… insaisissable… lente décrue…

Elle s’estompe au creux de tes mains… fleur d’ églantine…

Tu cherches la source Crystal… mais elle a disparue !

Et tu regrettes au firmament de t’être protégé les yeux

Au moments ou elle était là. Feu ardent au sourire Radieux…

 

Peut être que si tu ne l’avais pas fait,

Dans ton souvenir stupéfait…

Tu aurais son image, belle et assise…

Une image plus sûre, plus nette et plus précise !

Au lieu des tâches blanches qui passent comme des nuages

Au bord de tes yeux il y aurait… Cette belle image !

 

Mais il ne reste rien.

Rien de tangible. Plus Rien.

Juste un souvenir...

Un très joli souvenir…

 

Mais surtout, il te reste…

Une immense envie…

Une seule…

La revoir !

 

A Nadia

du même auteur...

Il faut s'enregistrer pour poster des ccommentaires